Vous êtes ici : Accueil > Salle du prof > Règlements taire ? > Arithmétique électorale
Publié : 2 novembre 2007

Arithmétique électorale

Pas facile de s’y retrouver dans les calculs de quotient électoral ou de sièges à répartir... D’autant que dans les relevés fournis par les rectorats, on trouve parfois des curiosités comme le calcul du quotient électoral, le nombre de voix pour obtenir un siège, exprimé... au dixième de voix ;-) mieux vaut donc revenir au calcul des fractions... déjà connu des babyloniens

Voici le résultat d’un scrutin :

- participation au vote : 148 inscrits, 108 votants, 106 exprimés.

SyndicatVoixPourcentageSiège(s)Voix par siège
Sgen-CFDT 20 19% 1 20
Snes-FSU 41 39% 3 14
Liste corporatiste 11 10% 1 11
Liste a-syndicale 34 32% 2 17

Le mode de calcul des sièges « au plus fort reste » [1] :

  1. il y a 7 sièges à répartir pour 106 voix, il faut donc 15 voix et un septième de voix pour obtenir un siège.
  2. on donne 1 siège au Sgen-CFDT, il lui reste 4 voix et 6 septièmes de voix,
  3. on donne 2 sièges au Snes-FSU, il lui reste 10 voix et 5 septièmes de voix,
  4. on donne 0 siège à la corpo, il lui reste 11 voix,
  5. on donne 2 sièges aux a-syndicaux, il leur reste 3 voix et 5 septièmes de voix ;
  6. il reste 2 sièges à attribuer : les plus forts restes sont pour le Snes-FSU et la corpo.

Le mode de calcul des sièges « à la plus forte moyenne » :

  1. il y a 7 sièges à répartir pour 106 voix donc 15 voix pour un siège.
  2. on donne 1 siège au Sgen-CFDT, il lui reste 5 voix,
  3. on donne 2 sièges au Snes-FSU, il lui reste 11 voix,
  4. on donne 0 siège à la corpo, il lui reste 11 voix,
  5. on donne 2 sièges aux a-syndicaux, il leur reste 4 voix ;
  6. il reste 2 sièges à attribuer ;
  7. on simule maintenant 1 siège de plus pour chaque liste et on calcule le nombre de voix par siège,
  8. 2 sièges, soit 10 voix par siège pour le Sgen-CFDT,
  9. 3 sièges au Snes-FSU, soit presque 14 voix par siège,
  10. 1 siège à la corpo, soit 11 voix par siège,
  11. 3 sièges aux a-syndicaux, soit un peu plus de 11 voix par siège ;
  12. la plus forte moyenne attribue donc un siège au Snes-FSU et un aux a-syndicaux ;
  13. la répartition finale aurait été inchangée pour les syndicats, la corpo n’aurait pas eu de siège et les a-syndicaux en auraient eu 3.

Notes

[1c’est le mode légal pour l’élection des administrateurs enseignants ou autres